Vœux 2020 : ancrage et créativité !

Chers lecteurs, chères lectrices !

Je vous souhaite que cette année 2020 vous offre l’opportunité d’exercer les « outils » corporels de relaxation et de concentration qui font l’objet de ce blog, dans votre quotidien d’enseignant(e) et/ou de parent.

Intégrer de nouvelles pratiques de gestion de classe n’est pas simple, j’en conviens. En primaire, les enseignants qui se sont déjà engagés dans la pratique de « classe flexible » observent et décrivent les bénéfices que tirent leurs élèves d’une liberté de se mouvoir. Pour ceux-là, proposer des exercices corporels en début de séance ou entre deux exercices devient vite naturel. Et le témoignage de Stéphanie le dit bien :Vidéo : témoignage d’enseignante

Cela dit, pour tous ceux qui n’ont pas encore l’habitude de ces outils, il faut parfois passer un cap : oser arrêter une séance, dès que la concentration n’est plus là, pour autoriser ses élèves à se mettre debout, ou en tailleur si la classe s’y prête, ou fermer les yeux… et les engager à faire un exercice corporel.

J’ai eu l’opportunité d’intervenir, en ce début d’année, auprès des huit classes de 6ème du collège Notre Dame de la Victoire, à Dinan. Pendant 6 séances d’une heure, j’ai transmis une vingtaine d’exercices que les élèves ont appris à faire de manière autonome. Les questionnaires de satisfaction remplis par les enseignants en fin de séquence ont été révélateurs. Pour ceux qui ont répondu, qui sont donc aussi ceux qui ont passé le cap de mettre en place ces outils dans leur quotidien de classe, les effets cités sont notamment  :

– « Une nette amélioration de la concentration pour la deuxième heure. Cela permet de redynamiser la classe » 

– « Beaucoup plus de calme dans une classe pour laquelle cela fonctionne bien ; pour l’autre  cela ne dure pas ou trop peu » 

– « Des élèves plus posés, près à travailler. » 

– « Du calme. » 

– « Une concentration plus importante ensuite. Cela permet un recadrage en douceur…» 

– « Du calme, de l’attention. Mais les exercices sont à renouveler dans l’heure. »

 – « Un arrêt soudain des bavardages et de l’agitation. » 

– « Des élèves plus réceptifs. Et moi je me sens plus calme aussi. »

 

« Au centre des difficultés se trouve l’opportunité ».

                                                                       Albert Einstein  

Nos enfants, nos élèves, nous offrent l’opportunité d’évoluer, pour utiliser des outils qui les aident à s’apaiser et à se concentrer.

N’hésitons pas !

Belle application à chacun de vous !

Bien à vous,

Florence

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s