Accueil

Professeur des écoles depuis 10 ans, heureuse d’exercer ce métier, j’ai toujours cherché à établir un climat de classe paisible.

Mais la « vraie vie » m’a confrontée à la réalité ! La fatigue physique et nerveuse (celle des élèves autant que la mienne), les effectifs de classes, les contraintes et contrariétés en tous genres… tous ces ingrédients du quotidien ne participent pas à rendre l’atmosphère de nos classes particulièrement sereine !

Mes premières interrogations ont donc d’abord ciblé les gestes professionnels et la posture de l’enseignant. Le « Quotidien (heureux ?) des professeurs des écoles », blog ouvert depuis 5 ans, relate ces questionnements et partage les réponses que j’ai glanées.

Et puis… de fil en aiguille, m’est apparue la nécessité de creuser la question du bien-être des élèves. Pour ces enfants, en tant qu’Êtres, d’abord. Et pour leur offrir les meilleures conditions pour entrer dans les apprentissages.

De fil en aiguille encore, je me suis formée pour savoir utiliser différentes techniques de relaxation et de concentration. Auprès du RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Education), j’ai suivi deux modules agréés par le Ministère de l’Education Nationale qui m’ont apporté un savoir-faire précis pour un public d’enfants. Auprès de Pédayoga, organisme de formation canadien, j’ai glané beaucoup d’idées pour adapter la pratique de manière très ludique, pour tous les élèves. Et je m’abreuve de nombreuses lectures sur le sujet.

Mais comment utiliser ces techniques entre table et chaise, et avec un emploi du temps déjà serré ? Après deux ans d’expérimentation dans mes classes et celles de deux amies, Claire et Madeleine (que je remercie très chaleureusement), avec l’accord de leurs chefs d’établissement et de la Direction Diocésaine (que je remercie aussi pour leur confiance), voilà quelques idées que je partage avec vous aujourd’hui.

Que les choses soient toutefois bien claires, avant que vous ne vous engagiez plus loin dans la lecture de ce blog : je n’ai pas de recette miracle ! Moi qui aime tant l’harmonie… certaines journées de classe me sont parfois difficiles. Les techniques que j’utilise me permettent cependant d’alléger l’atmosphère en douceur et d’oeuvrer pour le bien-être des élèves. Et, petite cerise sur le gâteau, cela donne encore plus de sens à mon travail.

Observer, réagir, adapter… participent au mouvement de la vie. Je remercie donc très vivement toutes les personnes qui m’engagent quotidiennement dans cette voie, mes enfants et mes petits élèves tout particulièrement.

En vous souhaitant une belle découverte !

Florence

PS : avant d'entrer dans ce blog, n'hésitez pas à consulter son "mode d'emploi", et à lire quelques astuces préalables...

Parcours et formation :

  • professeure des écoles à mi-temps dans le réseau catholique, en Ille et Vilaine, depuis 2007, après avoir été journaliste pendant 15 ans.
  • formation auprès du RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Education), en 2016-2017 et 2017-2018, pour deux modules : Techniques de Yoga dans l’Education et Techniques de Relaxation dans l’Education.
  • formation auprès de Pédayoga, en 2017 – organisme canadien créé par France Hutchinson.

Les bases et l’objectif de mon travail :

  • Pratiquante de hatha-yoga, formée auprès du RYE et de Pédayoga, mon objectif est d’améliorer le bien-être des élèves pour faciliter leurs apprentissages. Mon travail s’appuie sur l’échelle de Patanjali. Concrètement, celle-ci vise à accéder à l’état méditatif, puis à l’état de stabilité parfaite. Sans aller aussi loin, les cinq 1ères étapes de cette recherche visent un état de concentration optimal : être totalement présent à ce que l’on fait, pour faire un focus de ses pensées sur un seul « objet ». Cette échelle et les techniques de relaxation que j’ai acquises au fil des formations et des expériences personnelles constituent la matière que j’ajuste au plus près des besoins des élèves, dans un contexte de classe et de cours. Mon objectif est de contribuer à la diffusion de ces techniques, afin qu’elles puissent être utilisées par tous les enseignants qui le souhaitent, dans leur contexte de classe, au fil des journées.
  • Ce qui m’anime : la transmission, des savoirs et des savoir-être, et œuvrer pour adoucir le quotidien !